Monuments à Prague

Vieille Ville (Stare Mesto)

Vieille Ville (Stare Mesto)

Vieille Ville Appartements | Vieille Ville Hôtels

Le coeur médiéval de Prague: des ruelles gothiques, des arcades et églises, des bâtiments du baroque et de la Renaissance récemment renovés. Aujourd’hui, c’est le siège des sociétés internationales et des dessinateurs de mode, et aussi le centre de la vie nocturne avec un grand nombre de bars, clubs et restaurants.

Place de la Vieille Ville - - la place la plus importante de la ville royale de Prague, c’était le marché principal et le témoin des événements historiques du pays. Chaque église et chaque maison ici a sa propre histoire. Le centre est dominé par la statue de Maître Jan Hus – réformateur religieux du XIVe siècle.

Église Notre-Dame du Tyn - l’église paroissiale de la Vieille Ville à partir du XIIe siècle. Église gothique impressionnante qui surplombe la Place de la Vieille Ville. C’était une église du peuple et elle est devenue centre des Hussites au XVe siècle. On peut y trouver la tombe du fameux astronome Tycho Brahe.

L’Hôtel de Ville & l’horloge astronomique L’Hôtel de Ville comme symbole de l’autonomie de la ville a été construit en 1338. Il a agrandi avec plusieurs bâtiments dont l’un héberge la célèbre horloge astronomique. À partir de l’année 1410, à chaque heure de la journée de 8 H 00 à 22 H 00, les12 apôtres défilent dans les fenêtres en étain.

Clementinum - après le Château, c’est le plus grand complexe de bâtiments à Prague. Autrefois collège de l’Université Charles, il abrite aujourd’hui la Bibliothèque Nationale.

Rudolfinum - “Maison des Arts”. Le bâtiment néo-classique construit au XIXe siècle abrite les deux salles de concert.

Cité Juive - la rue principale – Parizska ( rue de Paris ) – est l’avenue des restaurants,des bars et des magasins de design. Le coeur spirituel de la Cité Juive est la synagogue Vieille-Nouvelle, construite au XIIIe siècle, un des premiers édifices gothiques à Prague. La pierre tombale la plus ancienne de l’ancien cimetière juif date de 1439.

Pont Charles - La construction la plus connue de la ville date du XIVe siècle. Le pont est décoré de 30 statues installées une par une dès le XVIIe siècle.

Tour de pont de la Vieille Ville - Construite en même temps que le pont Charles comme tour de fortification elle faisait partie de la voie de couronnement des rois de Bohême. À l’intérieur, on trouve l’exposition des instruments de musique du Musée National.

Tour Poudrière - - La tour gothique qui date du XVe siècle se situe à l’extrémité est de la rue Celetna. Elle marquait le début de la sus-dite voie royale - la voie de couronnement des rois de Bohême. Aujourd’hui c’est l’artère principale qui mène du pont Charles au Château de Prague.

Haut de Page

Château de Prague (Hradcany)

Château de Prague (Hradcany)

Château et environs Hôtels

Fondé en 870 par les princes Premyslides, le complexe des bâtiments et églises a été reconstruit plusieurs fois, y compris encore au XXe pour ce qui est de la cathédrale Saint-Guy. . Ses bâtiments principaux sont:

Cathédrale Saint-Guy - située dans la Troisième Cour – le site le plus ancien et le plus important du Château. Cette construction magnifique s’est étalée sur 1000 ans, la façade principale n’ayant été achevée qu’en 1929.

Salle Espagnole - Les murs d’intérieur ont été bâtis par G.M.Filippi, dans les années 1602-1606, et reconstruits au XVIIIe siècle. En 1836, on a recouvert les fresques par les miroirs. Aujourd’hui, elle abrite la Galerie de Rodolphe.

Palais Royal - la résidence des princes et rois de Bohême, aux trois étages d’appartements royaux. Bâti à l’endroit d’un palais roman du prince Sobeslav (XIIe siècle). Le Palais a connu plusieurs reconstructions de la gothique et de la Renaissance, pendant les règnes de Premysl Otakar II., Charles IV., Venceslas IV. et Vladislav Jagello. La plus célèbre est la Salle Vladislav – la salle profane la plus grande de Prague au Moyen Âge. Aujourd’hui, c’est le cadre de l’éléction présidentielle et d’autres événements représentatifs du pays.

Ruelle d’Or - - la rue la plus visitée de Prague, aux petites maisons colorées, bâties par les pauvres au XVIe siècle, plus tard habitées par les alchimistes de l’époque du roi Rodolphe II. C’est dans cette rue qu’habita un moment Franz Kafka.

Jardin Royal - date de l’époque de la Renaissance et du règne de Ferdinand 1er de Habsbourg qui a fait construire dans le jardin le Palais d’été de la reine Anne. On y admire aussi la Fontaine chantante et le Jeu de Paume. Les jardins sont ouverts pendant la saison d’été.

Belvedère - situé dans la partie est des jardins. La première construction royale à Prague consacrée au plaisir –la recherche. Bâti comme cadeau pour l’épouse de Ferdinand I.

Église Notre-Dame-de-Lorette - Bâtie dans le contexte de la politique de reconversion des masses populaire au catholicisme après la Guerre de 30 ans. Elle abrite un ostensoir d’or orné de 6222 diamants.

Monastère de Strahov - fondé par les moines de l’ordre français des Prémontrés en 1140 qui, outre le célibat, pratiquaient la contemplation silencieuse. Aujourd’hui, le monastère abrite des bibliothèques magnifiques et des oeuvres d’art religieux.

Haut de Page

Petit Côté (Mala Strana)

Petit Côté (Mala Strana)

Petit Côté Hôtels

Le quartier le plus romantique de Prague, au pied de la colline de Hradcany. Au Moyen Âge, c’était le quartier des artisans, puis plus tard, le siège de la noblesse, avec des palais, des ambassades et des églises fantastiquement ornées. Cela a toujours était aussi le quartier des artistes, des musiciens, des poètes et des mystiques. Devenu également aujourd’hui le quartier diplomatique, en comparaison avec d’autres parties de Prague, il reste toujours calme, avec peu de magasins et de bureaux. Il a réussi à garder son apparence ancienne, particulièrement dans les rues étroites tranquilles.

Place de Mala Strana (Malostranske namesti) - Coeur du quartier, cette place est bordée de palais baroques et de maisons de la Renaissance, y compris le café centenaire “Malostranska kavarna”.

Église Saint-Nicolas - un chef-d’oeuvre du baroque au milieu de la place. Le dôme et la tour dominent le panorama de la rive gauche de Prague. C’est la plus grande et la plus décorée des églises jésuites à Prague.

Palais Liechtenstein - ce bâtiment à côté de l’église, qui était à l’origine le collège des pères jésuites, abrite aujourd’hui les étudiants en mathématiques.

Église Saint-Thomas - situé dans la rue étroite Tomasska, gothique à l’origine, plus tard reconstruite dans le style baroque. Au XVIIe siècle, elle abrita des moines qui s’adonnèrent à l’alchimie et plus tard à la brasserie. La porte de la rue Letenska mène à leur brasserie, aujourd’hui le restaurant.

Rue Nerudova - Menant de la Place de Mala Strana au Château, cette rue pittoresque porte le nom du poète et écrivain tchèque, Jan Neruda ; elle est pleine de restaurants, cafés, magasins et maisons ornées d’ enseignes.

Escalier du Château - Constituant une rue parallèle à la Nerudova, il offre une vue magnifique sur les toits rouges du quartier de Mala Strana.

Haut de Page
Colline de Petrin (Petrin) Colline de Petrin (Petrin)

Colline de Petrin (Petrin) Appartements | Colline de Petrin (Petrin) Hôtels

Cette colline à l’ouest de Mala Strana est la plus haute et la plus paisible des sept collines pragoises. On peut y monter soit à pied, par la rue Nerudova, soit par le funiculaire de Ujezd. Idéal pour des promenades romantiques.

Tour de Petrin - une petite copie de la Tour Eiffel, de 299 marches à monter uniquement à pied. Elle offre une vue extraordinaire sur la ville.

Observatoire Stefanik - situé au sommet de la colline, il offre ses télescopes pour admirer des planètes dans la journée et des étoiles la nuit.

Labyrinthe de miroirs - situé dans le château gothique à côté de la tour de Petrin.

Haut de Page

L’île de Kampa (Kampa)

L’île de Kampa (Kampa)

L’île de Kampa (Kampa) Appartements | L’île de Kampa (Kampa) Hôtels

Formé près du pont Charles par le bras mort de la rivière Vltava appelé Certovka (Le Chenal du Diable), surnommée aussi Venise pragoise. Plusieurs moulins s’y sont conservés. L’île reste calme et paisible, même durant la haute saison touristique. Au sud de l’île , il y a un des plus beaux parcs à Prague et au côté nord le restaurant Kampa.

Haut de Page

Nouvelle Ville (Nove Mesto)

Nouvelle Ville (Nove Mesto)

Nouvelle Ville Appartements | Nouvelle Ville Hôtels

La dernière cité de Prague qui achève le développement médiéval de la ville. Crée en 1348 par Charles IV, la construction ne s’ y est terminée qu’au XIXe siècle. La Vieille et la Nouvelle Villes voisinent le long de Narodni Trida et des rues Na Prikope er Revolucni. Sa frontière de l’est est crée par la rue Wilsonova et au sud, elle va jusqu’à la forteresse de Vysehrad.

Place Venceslas - l’ancien Marché aux chevaux, aujourd’hui le centre de la ville, plein de magasins, bureaux commerciaux, hôtels, restaurants et casinos. En haut du boulevard se dresse le monument de Saint-Venceslas et un mémorial dédié à Jan Palach et Jan Zajic (2 jeunes hommes qui s’y sont brûlés pour protester contre l’occupation soviétique, en 1969). Toute la place est dominée par le Musée National.

Théâtre National - dressé fièrement au bord de Vltava, orné de la couronne d’or et de sculptures, il est symbole de l’émancipation tchèque du XIXe siècle. Après 20 ans de collectes populaires et 13 ans de travaux de construction (1868-1881), l’édifice a brûlé quelques jours avant son inauguration. Après une reconstruction rapide, il a enfin été ouvert en 1883 par la représentation de l’opéra “Libuse” de Smetana.

Maison Municipale - le chef-d’oeuvre de la Sécession (1905-1911). L’édifice est devenu symbole des aspirations de la nouvelle république. C’est la qu’en 1918 la création de l’état indépendant de Tchécoslovaquie a été signé.

Opéra National - construit en 1888 dans le style viennois par les architectes Fellner et Helmer.

Hôtel de ville de la Nouvelle Ville - date du XIVe siècle. C’ est là qu’eut lieu la défenestration de Prague de 1419.

Haut de Page

Vysehrad

Vysehrad

Vysehrad Appartements | Vysehrad Hôtels

La colline rocheuse au sud de Prague où les meilleurs mythes pragois sont nés. Le sommet offre une vue inoubliable sur le panorama de Prague. Vysehrad était déjà peuplé durant la Préhistoire. Le chapitre de l’église Saint-Pierre a été créé en 1070. Mais c’est avec le roi de Bohême Vratislav I. (1062-1092) que Vysehrad pris de l’importance parce qu’il en fit sa résidence, ainsi que ses nombreux successeurs . La plupart des bâtiments gothiques ont été détruits pendant les guerres hussites, et certains furent plus tard en partie reconstruits. La basilique Saint-Perre et Saint-Paul domine la colline. Vysehrad est devenu symbole de la tradition nationale tchèque et le Cimetière national y a été fondé.

Rotonde Saint-Martin - datant du XIe siècle est la plus ancienne construction en style roman conservée à Prague.

Cimetière National - le lieu d’enterrement des plus grandes personnalités du pays (Smetana, Dvorak, Karel Capek, Jan Neruda, Mikolas Ales).

Haut de Page
Vous n'avez pas ajouté aucun hébergement au "Mon Hébergement"

Contactez-nous

Paiement en ligne est possible

Réservations RÉDUCTIONS